En continuant à naviguer sur ce site, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience.

  • hall_etudiants_2
  • cours_dessin
  • hall_musiciens
  • doc
  • cours
  • batiment
  • hall

Cours

Pour l'enseignement, les membres du LERS supervisent l'ensemble des modules associés à l'approche sociologique mais donnent également des cours et des TD aux étudiants des formations initiales et supérieures en travail social sur des objets de recherche (terminés ou en cours) ainsi que sur des sujets de la compétence du LERS. Ces interventions ont lieu à l'IDS et aussi dans d'autres écoles du travail social ou universités, au niveau national, voire européen (ex. Haute Ecole de Travail Social de Genève). Dans ce cadre, les chercheurs du laboratoire assurent des cours et des TD et mobilisent leurs réseaux de connaissance sur plusieurs thématiques :

  • Introduction aux sciences sociales (12 h de cours) :
    une tentative de définition, séparation de la philosophie de la connaissance et construction d'une théorie des sciences sociales de la connaissance, les grands précurseurs - C. de Montesquieu et A. Comte, évolution de l'objet de la sociologie, qu'est-ce que la sociologie et son objet ?, genèse de la sociologie au sein d'un environnement social en métamorphose, un contexte révolutionnaire, l'industrie en révolution, les sciences de la nature se révolutionnent, les débuts de la sociologie et de ses différents courants, l'école sociologique française, sociologie et pensée utopiste - Saint-Simon, P-J. Proudhon , Auguste-Comte, Alexis de Tocqueville, Vilfredo Pareto - en France : constitution d'une discipline - les le Playsiens, R. Worms, G.Tarde, E. Durkheim et son école- , l'école sociologique allemande, Karl Marx et son école, contexte du développement de la sociologie allemande, Max Weber, G. Simmel.

  • L'observation en sociologie :
    l'exemple de l'Ecole de Chicago. Des faiseurs de bien au neutralisme axiologique (4 h de cours et 2 h de TD) : première période : naissance de l'Ecole de Chicago, les méthodes de recherche, les théories et les thèmes majeurs ; deuxième période : l'interactionnisme symbolique, E. Goffman - études de sociologie des stigmates - , H-S. Becker - études de sociologie de la déviance - .

  • Action sociale, socialisation et désocialisation.
    De la construction " systémique " à " l'expérience sociale " des acteurs (7 h de cours) : action sociale et socialisation : un patrimoine fonctionnaliste, les fondements normatifs de l'action sociale, le rôle social, le contrôle social, la sanction et les modèles, la socialisation, personne et société, une vision déterministe du social, variance et déviance, une vision critique de la socialisation classique, de l'homme communautaire à l'individu, l'individu apparaît au sein d'une société qui se complexifie, unité des courants autour du processus de socialisation, individu post-moderne et socialisation du sujet, un modèle classique largement contesté, la socialisation, le structuralisme génétique des agents et la socialisation dynamique des acteurs, le structuralisme génétique de Pierre Bourdieu, la sociologie dynamique d'Alain Touraine et de son école, complexification et mutation du contrôle, de la régulation sociale et du " programme institutionnel ".

  • Des méthodes de recherche ( 4 h de cours et 3 h de TD) :
    les méthodes qualitatives et quantitatives, l'approche hypothético-déductive et inductive, l'entretien, le questionnaire et l'analyse de contenu, l'observation participante et l'intervention sociologique.

  • La différence culturelle en débat (7 h de cours et 3 heures de TD) :
    la République et les immigrés, des concepts, des processus complexes et ambivalents - assimilation, acculturation, intégration, insertion,; laïcité, citoyenneté... - la notion de culture dans les sciences sociales, des courants et des modèles d'intégration : un pôle assimilationniste, un pôle communautariste, un pôle intégrationniste, un pôle multiculturaliste, un pôle interculturaliste, les acteurs de l'intégration.

  • L'observation directe et la différence culturelle (4 h de cours et 3 h de TD) :
    comment observer ?, prendre de la distance, ne pas juger, rompre avec la violence symbolique, croiser les points de vue : un acte scientifique et symbolique, un exemple de complexification et de rationalisation de la réalité sociale : l'entraînement mental, refuser l'ethnocentrisme, un observateur et un acteur subversif, l'observation est une prise de risque, observation, prise en compte de la "différence culturelle" et action sociale.

  • Sociologie du racisme et des discriminations ( 7 h de cours et 2 h de TD ) :
    racisme classique et néo-racisme; du racialisme au racisme, les théories racialistes, racistes et néo-racistes, le racisme génétique, les discriminations ethniques : une réalité complexe et un résultat, de la lutte contre l'exclusion à la lutte contre les discriminations.

  • Sociologie du conflit et de la violence ( 7 h de cours et 2 h de TD ) :
    naissance de la sociologie du conflit - des rites ordaliques à la compréhension sociologique des conflits, conflit et changement social, une perspective systémique et fonctionnaliste, les analyses de K. Marx, L. A. Coser et R. Dahrendorf, une approche compréhensive et dynamique du conflit - M. Weber et G. Simmel - , sociologie de l'action collective et des mouvements sociaux, la cadre polysémique de la violence, vers un nouveau paradigme, le monitoring de la violence ou la "violence apprivoisée", les violences urbaines, incivilités, désordre et sentiment d'insécurité.

  • Sociologie du risque (7 h de cours ) :
    de la rationalisation à la gestion des risques, genèse du risque moderne, naissance de la notion de "société du risque", Etat-providence et gestion des risques sociaux, responsabilisation et principe de précaution, risque et "démocratie du risque", de la société du risque à la société hypertexte, turbulences sociales et organisation des risques, inégalités des risques et pratiques ordaliques, dangerosité et gestion du risque, la " cyndinique sociale " et ses limites.

  • Sociologie des normes, de la déviance et de l'ordre social (4h de cours et 3 h de TD) :
    les définitions, conformité, ressemblance et singularité, contrainte, conviction, valeurs et transgression, les principales théories de la délinquance, complexification et mutation du contrôle social (Durkheim, Parsons, Merton, Foucault, Cusson...), de la désorganisation sociale au " contrôle social mosaïque " (Thomas, Shaw, McKay, Burgess, Trasher, Lemert, Goffamn, Becker, Crozier, Reynaud...).

  • Action sociale, travail social et intervention sociale (15h de cours, 15h de TD) :
    approche socio-historique du travail social, définition et transformations des emplois et de la formation des professionnels sociaux, la nébuleuse des formations sociales : les trois grandes familles (éducation spécialisée, action sociale, animation), environnement pratique et juridique de l'éducation spécialisée, de l'action sociale et de l'animation, les missions du travail social dans les politiques d'action sociale (le handicap, la prise en charge des personnes âgées, la santé, le logement social, la protection de l'enfance, la prévention de la délinquance, l'insertion, du secteur " classique " au secteur " périphérique " : les métiers émergents dans l'intervention sociale.

  • Intervention sociale et innovation sociale (9h de cours, 12h de TD) :
    La politique de la ville et les logiques des acteurs sociaux dans les quartiers populaires, les politiques de sécurité : municipalités, forces de l'ordre et intervenants sociaux, alliés ou adversaires de l'offre locale de sécurité ?, l'intervention sociale d'urgence à l'épreuve de la vulnérabilité sociale : innovation ou pacification ?, les politiques d'immigration, d'intégration et de lutte contre les discriminations ethniques dans l'action sociale, racisme, laïcité et action sociale, jeunesse et émergences culturelles, l'intervention sociale et la question ethnique : entre discriminations, racisation et déprofessionnalisation, déprofessionnalisation, dualisation ou complexification de l'intervention sociale ?

Inscription

Si vous avez le statut lycéen, étudiant et moins de 26 ans cliquez ici pour vous informer sur le nouveau dispositif, et pour recevoir des informations sur notre institut cliquez sur le bouton "Recevoir des informations"

bouton recevoir des infos

Si vous avez plus de 26 ans ou n'avez pas le statut étudiant cliquez sur le bouton "S'inscrire"

bouton se preinscire

Si l'admission pour la formation qui vous intéresse n'est pas encore ouverte, n'hésitez pas à cliquer sur Recevoir des informations.

Vos contacts

Ingénierie sociale

Tel : 02 32 83 25 82
Fax : 02 35 71 98 37

Formulaire de contact

logo-region-normandieLO-ISQ-OPQFlogo-erasmus-pluslogop2ris courtlogo acofis